CéDiet

n°SIRET: 832 618 565 000 10

 

Mlle LOGEROT Céline

8 rue Poirier de Narçay

75014 PARIS

Suivez CéDiet :

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle

ALIMENTATION

EQUILIBRée, VARIée et végétarienne

rappel sur quelques nutriments

LE FER D'origine végétale
Le rôle du fer

   Il participe à la synthèse de l’hémoglobine (molécule qui transporte l’oxygène vers les cellules indispensable à leur fonctionnement).

    Il participe à la synthèse de la myoglobine (molécule qui assure le stockage de l’oxygène au niveau de musculaire).

    Il participe à la synthèse de certaines métallo-enzymes

Pour certains individus les recommandations sont augmentées:

-  Les jeunes individus car ils sont en pleine croissance ; le volume sanguin est donc augmenté.

-  Les femmes car le fer est davantage perdu lors des menstruations

La femme enceinte, car le volume sanguin augmente pour accueillir et nourrir l’enfant et pour permettre le développement du fœtus et la mise en place de nouveaux tissus, comme le placenta.

Les sources de Fer

     Les viandes, poissons et crustacés sont  les seules sources de fer héminique (fer assimilable à 25%).

   Le fer non-héminique est celui apporté principalement par les végétaux, les produits laitiers, les œufs, il est moins assimilable (5% du fer assimilé) mais il semble moins agressif que le fer héminique en cas d’excès.

   

   L’assimilation du fer végétal est augmentée par la consommation simultanée de vitamines C et de béta carotène. Cette absorption peut être aussi ralentie par la consommation simultanée de tanins comme ceux présents dans le café et le thé et autres polyphénols (antioxydants végétaux).

Carence en Fer

Une carence de fer conduit à l’anémie. L’individu est victime de vertige, de pâleur, d’une diminution de la résistance.

Excès en Fer

Une accumulation de Fer peut provoquer la production de radicaux libres, ces éléments perturbent le développement cellulaire et sont donc à l’origine du stress oxydatif.

Le Stress Oxydatif

Cette réaction quand elle est produite en grande quantité, provoque de nombreux dégât dans les tissus et organes et peuvent modifier certains gènes, ce qui à terme les implique dans de nombreuses maladies comme la cataracte, l’arthrite, les maladies cardio-vasculaires et le cancer.